Un peu de blabla : Anniversaire du blog et mon rapport à la beauté !

Hey vous, comment allez vous ?
Nous y sommes, le blog fête ses un an ! Un an que je vous parle de beauté, de mode, de maquillage, de mon point de vue sur ci ou ça, un an que je vous bassine avec mes « conneries ». Et, ah non, je ne vous bassine pas avec mes conneries de maquillage et compagnie, déjà parce que si vous venez c’est de votre propre chef, mais surtout parce que la beauté, le rapport au physique, le rapport à soi même est loin d’être anodin. Donc, cet anniversaire fêté en cette semaine qui est aussi celle de la journée des droits des femmes, sont l’occasion pour moi de vous parler une fois de plus de moi, mais surtout de mon rapport à la beauté et à l’estime de soi. C’est parti.

IMG_2056

 

Comme les pubs always le révèlent habillement, l’adolescence est une période difficile, pour toutes et tous, mais aussi période à laquelle les filles sont soumises aux pressions sociales et perdent une grande partie de leur confiance en elles et en leurs capacités. Dans cet article je tâcherai de rester focalisée sur l’aspect « physique », mais je ne promets rien.

Donc en bref : changements physiques, psychologiques et hormonaux  + ambiance lycée + LA fille qui met des claques à l’égo tien qu’en la voyant + les médias qui donnent une vision biaisée de la femme, de son corps, de son apparence physique et de ce qu’elle doit être = difficile d’avoir confiance en soi, de se sentir belle et bien dans sa peau. Comme 99% des adolescent-e-s je n’ai pas dérogé à la règle, même si je donnais le change, parfois en faisant des choses vraiment pas sympas, que j’avais abordées dans mon article sur le harcèlement.

lolita-malgre-moi-1920x720-Film le plus niais et révélateur sur l’adolescence à la fois, chapeau !

Pour m’accepter et essayer de me sentir mieux je me suis alors tournée alors vers le maquillage, la mode et compagnie, bref ce joli monde ! Comme beaucoup, j’ai souvent fait pire que mieux concrètement, mais surtout moralement. A force de se rabattre sur cette option de conformité, je n’arrivais plus à m’en défaire, je m’évertuais à être la fille qu’il fallait être, à m’approcher le plus possible de ce qui nous est décrit comme étant « la perfection féminine » et des standards de beauté, autrement dit rien ne dépassait tout devait être lisse autant que possible. Au programme : maquillage tout le temps, tenues qui mettent impérativement la morphologie en valeur (on notera la pertinence de connaitre et travailler sa morphologie et de mettre en valeur les formes d’un corps qui est loin d’être formé) chasse aux poils, éradication du moindre boutons et « oh la la j’ai des vergetures, vite luttons contre ». Bref, c’était sympa.

rs_560x418-150526074931-1024..Jessica-Alba-bikini-photo-shoot-shape-magazine.jl.052715Oui, je ressemble à ça en toutes circonstances.

Attention SPOILER : moment je le dis, le redis, me répète, encore et toujours et OUI tout cela coule de sens, mais c’est bon de le rappeler !
Et puis, j’ai évolué et grandi, et la société peut être un peu aussi, j’ai changé d’environnement et rencontré de nouvelles personnes et j’ai compris une chose évidente et basique : le problème n’est pas de mon côté, ni de celui des femmes de manière générale. Je vous explique le tout en image :

1096431-jessica-alba-et-cash-warren-se-baignent-950x0-2 524249-la-nana-teint-hale-qu-il-est-bon-580x0-3
En vrai, Jessica Alba à la plage ressemble à ça.


863318034_B974820717Z.1_20150219144441_000_GU240T54F.1-0Quuuuuuuoooi ?! Queen B n’a pas la peau parfaite ?!

mila-kunis-8028_w650     i4ca8794156ae9_700
Elles ne sont pas toutes sylphides avec la peau lisse ?!

Enfin bref, vous avez compris le topo : nous sommes toutes et tous dans le même bateau des « imperfections », personne, même Queen B n’est parfait. Finalement, peu de choses nous éloignent de ces hommes et femmes que l’on met en valeur. Enfin, en réalité, parce que sur papier, tous les défauts et imperfections sont gommées, effacées, masquées. Le problème n’est pas de gommer quelques détails pas très esthétiques pour une campagne de pub ou un film, le problème c’est que trop souvent les corps et apparences physiques sont modifiées, changées pour être conformes. Le problème c’est qu’on nous dit que ce n’est pas normal d’avoir des boutons, une peau pas parfaitement lisse, un peu de graisse, quelques vergetures… Alors que ça l’est, nous avons toutes et tous quelques « imperfections ». Et pire encore : on nous fait croire que l’on ne peut être beau-belle si l’on en a. Voyez les déferlements de critiques et insultes quand les photo ci dessus filtrent… Franchement, si on part du principe qu’un bouton, que quelques vergetures, qu’un petit bedon, qu’un poil de cellulite ou quelconque autre connerie empêche d’être beau-belle, alors on est toutes et tous bien mal barré-e-s….

topfloplundi_136783287731016100
Non les mecs n’abusent pas de photoshop…

Alors revoyons tout cela, et prenons le problème dans l’autre sens ! Arrêtons de vois les « défauts » et « imperfections » comme tels, arrêtons de penser qu’ils entravent la beauté, arrêtons de nous laisser perturber et de voir notre confiance en nous parce qu’on ne s’apparente pas à ces standards de beauté complètement erronés et improbables. Déjà parce que les standards de beauté évoluent et changent avec l’histoire, mais aussi qu’ils diffèrent selon les cultures et zones géographiques. Mais aussi parce que les modèles qui incarnent les standards sont touchés, retouchés et modifiés pour y correspondre, à tel point que Elle Macpherson aka « The body » a elle même dit que parfois elle ne se reconnaissait pas. D’ailleurs : gros big up à Lena Dunham et son coup de gueule contre Photoshop ! Arrêtons de penser comme cela, et disons nous plutôt que nous sommes toutes et tous différents mais aussi et surtout belles et beaux et que ces histoires de standards sont obsolètes et absurdes.

Fin du moment : tout cela coule de sens ma bonne dame !

IMG_3629Oui, je me suis emballée…

Le problème dans tout cela ?! Le problème est que j’aime le monde de la mode, le problème est que j’aime le maquillage et les soins et toutes ces choses. Enfin, le problème n’est pas que je les aime, le problème est le dogme qui va avec.
Le maquillage, une façon adaptée à mon corps de m’habiller, apprendre à me mettre en valeur, toutes ces choses m’ont aidées à me sentir mieux voire à me sentir bien dans ma peau… à tel point qu’elles ne sont plus indispensables. Aussi étrange que cela puisse paraître : apprendre à m’aimer maquillée m’a aussi appris à m’aimer démaquillée, apprendre à aimer mon corps habillé m’a permis de l’aimer nu.
Mais le fait est que le monde de la beauté est fermé voire dogmatique : pas de place à la différence, tout est norme et normalisé. Le but est plus de s’approcher des standards que de s’aimer et s’accepter comme on est. NON une fille ronde, qui s’assume n’a pas à masquer ses rondeurs, et si les masquer aide à se sentir mieux, alors admettons, mais cette solution devrait être temporaire et mise en place le temps que la personne accepte son corps. Quand j’entends la célèbre conseillère en image Christina Cordula houspiller une ronde qui met des rayures horizontales j’ai envie de dire : « BAH NON, ma cocotte, quelque soit ton poids, tant que tu l’assumes et te sens bien tu portes ce que tu veux » (cela n’empêche pas de trouver tel ou tel choses moche, de ne pas aimer, mais franchement, tant que la personne qui la porte est bien avec, on n’a pas à aller chercher plus loin). Les fringues et le maquillage et toutes ces choses aident à s’accepter, à se sublimer, à se révéler, à se sentir bien et si c’est le cas alors c’est très bien et il ne faut pas chercher à aller plus loin. POINT. 

IMG_1345« Ma chérie, tou es en Z alors la jupe c’est interdit ! ». OK, ma chérie, tant que t’es bien avec ta jupe, fais toi plaisir !

Alors j’avais envie de créer ce blog pour parler de soin, de mode, de maquillage, mais de tout ça aussi. Pour parler des produits, donner des idées, échanger autour d’un domaine qui me plaît avec des gens à qui ça plaît aussi, mais aussi de parler de confiance en soi. Et à ce propos je vais vous dire une bonne chose (« ma petite dame » le retour) : être belle-beau c’est être soi même, c’est se sentir bien dans son corps et renvoyer une image en adéquation avec ce qu’on est. Que vous soyez bien sans maquillage et sans épilation ou en étant une véritable pin-up ou encore en ayant un look classique au possible, ou au contraire très extravagant, ou peut être même en étant un jour l’un et le lendemain l’autre, tant que vous vous sentez bien alors vous êtes belle-beau. NON la beauté n’est pas question de standards, de peau parfaite, de cuisses lisse, de fessiers sans cellulite, de couleur de peau, de kilos, de taille, de morphologies en X, A ou Z (oui, ça ferait une drôle de morphologie…), de forme du visage, de qualité de la peau ou de je ne sais quelle autre critère, la beauté c’est être bien, être soi même, être à l’aise et NON quelques imperfections n’empêchent pas d’être belle-beau. Et en plus de rendre beau, être soi même et bien dans ses pompes c’est surtout bon pour le moral !

IMG_2041Ouais, je ressemble à ça sans fard, ET ALORS ?!

Alors oui, je voulais parler de beauté, de confiance en soi, mais aussi de tous ces aspects « pas glamour », pas conformes mais qui m’aident à être bien, de ses défauts et imperfections que j’accepte finalement… En bref dire merde aux injonctions sociales. A titre tout à fait personnel, le blog, le fait d’exposer ma peau maquillée comme démaquillée, sous toutes les coutures, de parler de tout ça, de partager, tout cela m’a fait un bien fou et continue de me faire du bien !

Je vais conclure en partageant avec vous cette jolie vidéo qui a fait parler d’elle… et qui est terriblement vraie et bonne pour le moral !

Voilà pour ce long article explicatif, et dans lequel je me répète et répète des choses déjà dites, mais c’est nécessaire bordel de merde
J’espère vous avoir été utile, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et en attendant je vous fais plein de gros bisous. 

Auteur : margauxetimparfaite

Blogueuse mode et beauté juste pour le plaisir de partager et/ou donner des idées. Et n'oubliez pas de vous accepter comme vous êtes !

13 commentaires

  1. Bon anniversaire à ton blog!
    J’aime vraiment la mode, le maquillage mais ce qui me dérange c’est que ce sont uniquement les apparences qui comptent. Il faut présenter bien, être parfaite. Je veux une place pour le naturel, le laisser aller rock, souffler un peu quoi.
    Bisous à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Bah moi je dirais que ça dépend de chacun et chacune, si certaines personnes se sentent bien en étant comme ci ou comme ça c’est le principal. Que ce soit en étant naturel ou au contraire que tout soit travaillé, ce qui compte c’est que chacun s’y retrouve…
      Gros bisous.

      Aimé par 1 personne

        1. Oui je vois, mais je pense que c’est plus lié au sexisme et a l’image de la femme que simplement au monde de la beauté… Bref : il y a du boulot !

          Aimé par 1 personne

            1. Exactement. L’image de la femme est plus « normalisée » et surtout accès sur l’image que celle des hommes. Et surtout, quoique fasse la femme c’est l’image qui prédomine… Un homme qui travaille beaucoup et prend peu soin de lui c’est OK, une femme qui le fait ? C’est un échec.
              On en parlait avec une copine qui réussit brillamment ses études de droit et travaillant en parallèle. Quant elle voit des amis de famille ou des connaissances, la première réflexion c’est « oh elle est jolie ». C’est le premier critère pour juger la « valeur » d’une femme…
              C’est triste putain.

              Aimé par 1 personne

                1. En même temps, une femme doit : prendre soin d’elle sans être superficielle, maquillée et habillée de façon attrayante sans être vulgaire, avoir une sexualité sans être une « salope », etre propre sans être maniaque, travailler sans etre carriériste, etre une mère sans etre « poule »… On reparle juste des injonctions sociales impossibles à satisfaire ?

                  Aimé par 1 personne

                    1. Avant d’être homme ou femme considérer les êtres humains et individus… Mais bon, comme je disais il y a du boulot…

                      Aimé par 1 personne

                    2. C’est histoire de norme et de considération tout ça… Le livre « ainsi soit elle » en parle tres tres bien ! (Article à venir justement !)

                      Aimé par 1 personne

Dites moi ce que vous en pensez.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s